épisode 89 : le malentendu

0,00
TVA incluse

Description de l'épisode

Réalisateur : 
Scénariste : 
Character designer : Akémi Takada
Musique : Kenji Kawai
Année de difusion: 1986 (japon) 1988 (france)
Titre VO : Musubarenu ai! Godai to Kyoko kyo de owakare ?
Opening : Hidamari
Ending : "Begin the night" par Picasso

 

Doubleur japonais

Yusaku Godai : Issei Futamata

Kyoko Otonashi : Sumi Shimamoto

Hanaé Ichinosé : Kazuyo Aoki

Akémi Roppongi : Yuko Mita

Yotsuya : Shigeru Chiba

 

Doubleur français

Hugo Dufour : Pierre-François Pistorio

Juliette Rosier : Déborah Perret

Pauline : Christine Delaroche

Charlotte : Amélie Morin

Stéphane : Emmanuel

Suzanne : Christine Delaroche

Paul : Michel Blain

Concernant l'auteur

Rumiko publie son premier manga Urusei Yatsura il a très vite du succès c'est un manga de science fiction mais avec des gags il y a très peu de manga de ce style est rumiko essaie d'innover et a reussit, puis trois ans plus tard alors qu'elle continu d'écrire urusei yatsura elle a l'idée d'écrire un manga maison ikkoku se passant dans une résidence où différente personne se cotoie c'est son manga le plus mature et il a très vite du succès, elle continu à écrire des histoires courtes puis à la fin de maison ikkoku elle écrit ranma 1/2 racontant l'histoire d'un jeune garçon doué en art martiaux qui va tomber dans des eaux maléfique en Chine pendant son entrainement, il se transforme en jeune fille au contact de l'eau froide et redevient un garçon au contact de l'eau chaude il va vite trouver des avantages avec ses transformations, Rumiko devient très célèbre beaucoup trouvant ce scénario originale.

Afficher plus >>


Description de l'épisode

0,00TVA incluse
Réalisateur : 
Scénariste : 
Character designer : Akémi Takada
Musique : Kenji Kawai
Année de difusion: 1986 (japon) 1988 (france)
Titre VO : Musubarenu ai! Godai to Kyoko kyo de owakare ?
Opening : Hidamari
Ending : "Begin the night" par Picasso

 

Doubleur japonais

Yusaku Godai : Issei Futamata

Kyoko Otonashi : Sumi Shimamoto

Hanaé Ichinosé : Kazuyo Aoki

Akémi Roppongi : Yuko Mita

Yotsuya : Shigeru Chiba

 

Doubleur français

Hugo Dufour : Pierre-François Pistorio

Juliette Rosier : Déborah Perret

Pauline : Christine Delaroche

Charlotte : Amélie Morin

Stéphane : Emmanuel

Suzanne : Christine Delaroche

Paul : Michel Blain

Concernant l'auteur

Rumiko publie son premier manga Urusei Yatsura il a très vite du succès c'est un manga de science fiction mais avec des gags il y a très peu de manga de ce style est rumiko essaie d'innover et a reussit, puis trois ans plus tard alors qu'elle continu d'écrire urusei yatsura elle a l'idée d'écrire un manga maison ikkoku se passant dans une résidence où différente personne se cotoie c'est son manga le plus mature et il a très vite du succès, elle continu à écrire des histoires courtes puis à la fin de maison ikkoku elle écrit ranma 1/2 racontant l'histoire d'un jeune garçon doué en art martiaux qui va tomber dans des eaux maléfique en Chine pendant son entrainement, il se transforme en jeune fille au contact de l'eau froide et redevient un garçon au contact de l'eau chaude il va vite trouver des avantages avec ses transformations, Rumiko devient très célèbre beaucoup trouvant ce scénario originale.


Afficher plus >>


Kyoko repense a ce qu'elle a vu quelques jours avand, elle est toute retourné ce qui ne passe pas inaperçu par les autres pensionnaires, pendant ce temps Godai remercie Lioka pour tous ce qu'il a fait pour lui celui ci lui dit de choisir qu'une seul femme, il retourne à la résidence se posant des questions,il aperçoit Kyoko accroupie près de Soichiro il là salut, elle lui répond froidement c'est a peine si elle le regarde s'éloignant le laissant seul sur le perron, surpris Godai se demande ce qu'elle a.

Le soir une fête de bienvenue est organisé dans sa chambre par les pensionnaires, Kyoko est toujours aussi froide et distante ceux qui plombe un peu la fête, les autres demande à Godai ceux qui se passe, si lui même le savait, là questionnant celle ci lui dit qu'il n'y a rien, le téléphone sonne Kyoko va répondre, Ichinosé hors d'elle redemande à Godai se qui se passe, Akémi laisse un "est si elle t'avait vu avec une autre fille", Kyoko revient est dit a Godai d'un ton grave que c'est Kozué au téléphone. Le lendemain Godai a rendez vous avec Kozué dans un café, il essaie de savoir pourquoi elle l'a embrassé mais finalement il se rend compte qu'elle croit que c'est lui qu'il la embrassé essayant de s'expliquer sur leur relation elle lui dit qu'elle a était demandé en mariage par un ami d'enfance

Kyoko repense a ceux qu'elle a vu quelques jours avand elle est toute retourné se qui ne passe pas inaperçu par les autres pensionnaire, pendant ce temps Godai remercie Lioka pour tous ce qu'il a fait pour lui celui ci lui dit de choisir qu'une seul femme, Godai retourne à la résidence se posant des questions arriver à la résidence il aperçoit Kyoko accroupi près de Soichiro il la salut, elle lui répond froidement à peine elle le regarde le laissant seul sur le perron, surpris Godai se demande ce qu'elle a, le soir une fête de bienvenue est organisé dans sa chambre par les pensionnaires, Kyoko est toujours aussi froide et distante, les autres demande a Godai ce qui se passe, mais lui même se le demande, questionnant kyoko celle ci lui dit qu'il y a rien, le téléphone sonne Kyoko part répondre Ichinosé énerver redemande a godai ce qu'il se passe, Kyoko revient est dit à Godai d'un ton grave que c'est Kozué au téléphone, le lendemain Godai a rendez vous avec Kozué à un café il essaie de savoir pourquoi elle l'a embrassé mais finalement il se rend compte qu'elle croit que c'est lui qui l'a embrassé essayant de s'expliquer sur leur relation au contraire se produit l'effet inverse et la jeune femme pense que Godai "la demande en mariage" Godai perplexe essai a nouveau de clarifier les choses mais elle se rend compte qu'elle va être en retard pour son travail et s'en va précipitament laissant Godai anéanti la situation est encore pire qu'avand, revenant à la résidence il voit Kyoko accroupi devand son chien le regard dans le vide, il ose un bonjour, pas de réponse, mais Kyoko hors d'elle lance un "Pourquoi la tu embrassais"

Actualité

Rumiko Takahashi a remporté le grand prix du 46ème festival d'Angoulême le jeudi 24 janvier 2019. Elle a commencé sa carrière il y a 40 ans et a participé pour une part