épisode 92 : La déclaration d'amour

0,00
TVA incluse

Description de l'épisode

Réalisateur : Naoyuki Yoshinaga
Scénariste :
Musique : Kenji Kawai
Character designer : Akémi Takada
Année de diffusion: 1988 (japon) 1989 (france)
Titre VO : Kozue-chan kekkon! Godai no ai wa eien ni ?!
Produit par : Kitty film
Opening : "Hidamari" par Kozo Murashita
Ending : "Begin the night" par Picasso

 

Doublage japonais

Godai Yusaku : Issei Futamata

Kyoko Otonashi : Sumi Shimamoto

Hanaé Ichinosé : Kazuyo Aoki

Akémi Roppongi : Yuko Mita

Yotsuya : Shigeru Chiba

Doublage français
Juliette Rozier : Déborah Perret

Hugo Dufour : Pierre-François Pistorio

Pauline : Christine Delaroche

Charlotte : Christine Delaroche

Stéphane : Emmanuel

 

Concernant l'auteur

 

Rumiko Takahashi poursuit ses études et décide de se rendre à l'université à Tokyo, elle commence a prendre des cours après ceux de la fac pour apprendre a faire des mangas, elle participe à un concours de jeune talent (manga) et gagne le premier prix la maison d'édition qui a organisé le concours la shogakukan l'embauche et Rumiko dessine son premier manga Urusei Yatsura au début c'était dur pour elle se demandant si elle pourrait vivre de ses oeuvres ses parents inquiet lui ont demandé a plusieurs reprise d'abondonné cette idée peu arrivé a perçer dans le métier mais elle a persisté et est surnommé avec les années la princesse du manga et est une des mangakas les plus riche.

Afficher plus >>


Description de l'épisode

0,00TVA incluse
Réalisateur : Naoyuki Yoshinaga
Scénariste :
Musique : Kenji Kawai
Character designer : Akémi Takada
Année de diffusion: 1988 (japon) 1989 (france)
Titre VO : Kozue-chan kekkon! Godai no ai wa eien ni ?!
Produit par : Kitty film
Opening : "Hidamari" par Kozo Murashita
Ending : "Begin the night" par Picasso

 

Doublage japonais

Godai Yusaku : Issei Futamata

Kyoko Otonashi : Sumi Shimamoto

Hanaé Ichinosé : Kazuyo Aoki

Akémi Roppongi : Yuko Mita

Yotsuya : Shigeru Chiba

Doublage français
Juliette Rozier : Déborah Perret

Hugo Dufour : Pierre-François Pistorio

Pauline : Christine Delaroche

Charlotte : Christine Delaroche

Stéphane : Emmanuel

 

Concernant l'auteur

 

Rumiko Takahashi poursuit ses études et décide de se rendre à l'université à Tokyo, elle commence a prendre des cours après ceux de la fac pour apprendre a faire des mangas, elle participe à un concours de jeune talent (manga) et gagne le premier prix la maison d'édition qui a organisé le concours la shogakukan l'embauche et Rumiko dessine son premier manga Urusei Yatsura au début c'était dur pour elle se demandant si elle pourrait vivre de ses oeuvres ses parents inquiet lui ont demandé a plusieurs reprise d'abondonné cette idée peu arrivé a perçer dans le métier mais elle a persisté et est surnommé avec les années la princesse du manga et est une des mangakas les plus riche.


Afficher plus >>


Kyoko marche vers la résidence Ikkoku elle remonte la côte elle se rappelle des paroles d'Akémi "et si je séduisais Godai", elle s'arrête toute retourné elle décide d'aller au chachamaru la confronter et avoir des explications, surprise Akémi lui demande ceux qu'elle a pourquoi n'est elle pas aller directement à la résidence tous le monde l'attend, hésitante au début elle ne sais pas comment aborder le sujet Akémi croit qu'elle a honte a cause de tous ceux qui c'est passé. Elle téléphone à la résidence et leur dit que Kyoko est là.

Une fois le combiner reposé Kyoko lui dit qu'elle a une question a lui poser surprise Akémi accepte de l'écouter. Elles s'installent a une table, Kyoko hésite Akémi attend patiente puis elle lui dit qu'elle a vu Kozué et qu'elle lui a tous raconté Akémi lui lance que c'est vrai, Kyoko troublé et dans un état second ne réagit pas tous de suite puis a nouveau Akémi confirme que c'est vrai, Kyoko tétanisé ne bouge plus. Akémi déconcerté ne sais plus quoi penser, a ce moment Godai et Ichinosé arrive celle ci demande à Akémi ceux qui se passe lorsqu'elle voit Kyoko immobile sans réaction, désinvolte Akémi se lève et se dirige vers le comptoir et leur dit qu'elle on sais rien elles discutaient puis elle n'a plus réagit. Masters demande à Godai si c'est vrai qu'il est sortie d'un hotel avec Akémi.

Kyoko sursaute Godai essaie de se justifier lui promettant qu'il sais rien passé mais elle lui dit qu'elle le hait puis se lève hors d'elle lui dit qu'il a qu'a continué a s'amuser avec Akémi si ça lui plait, Akémi rassure master elle lui chuchote qu'il s'est rien passé entre eux, mais Akémi sentant Kyoko hésitante dit fort exprès que même si ils ont eu une relation physique comme ils ne ressentent rien l'un pour l'autre ça ne compte pas, Godai hurle sur Akémi mais Kyoko lui dit d'un ton sec qu'il a qu'a continuer a être le gigolo d'Akémi, hors de lui il lève la main menaçant par reflexe elle se protège avec ses mains, il se retient de la frapper Kyoko sentant une faille continu de le provoquer qu'il la frappe si il a rien à se reprocher mais il baisse la main géné, mais elle continu de le provoquer encore alors qu'il la frappe si il est innocent.

Il baisse les yeux c'est juste qu'elle a eu ses paroles blessante ça la touché mais Kyoko hors d'elle continu de l'insulter, il lui met une petite tape très légère presque une carresse surprise elle s'arrête net, elle se touche la joue ému elle pleure bouleversant Godai, elle lui dit qu'elle le hait et s'enfuit arrêter par Akémi qui lui réclame la note pretexte pour pouvoir lui parler, elle lui sèche ses larmes. Elle lui demande qu'est ce qu'il lui prend de ceux mettre dans un tel état alors qu'elle lui laisse aucune chance, Kyoko détourne les yeux géné, Akémi la rassure elle a de drôle de goût mais pas au point de voler l'homme d'une telle enquiquineuse, elle lui chuchote a l'oreille idiote Kyoko ne répond pas et elle la laisse partir elle s'en va en courant.

Akémi donne le manteau à Godai et lui suggère de lui apporter fait froid ce soir, Kyoko court elle ne veut plus être leur concierge si c'est pour supporter ça, tous à coup il y a une rafale de vent Kyoko s'arrête elle a froid elle s'essuit les larmes sur sa joue, Godai lui dépose son manteau sur ses épaules elle se retourne surpris ils se regarde un moment, il la scrute le regard chargé de reproche elle baisse les yeux géné, puis ils prennent le métro ensemble Godai essai de se justifier mais Kyoko lui dit que ce n'ai pas le moment ni l'endroit, puis le métro s'arrête des gens rentre, à l'étroit Godai se serre contre elle jamais ils ont été si proche et si éloigné à la fois, les portes du métro s'ouvre Kyoko s'enfuit Godai la rattrape et lui saisit son bras pour la stopper il faut qu'ils parlent mais Kyoko hésite il lui sert le bras insistant.

Ils partent discuter dans un parc Godai lui reproche de se faire des idées et de ne pas lui faire confiance mais Kyoko se braque il lui dit qu'elle a oublié le plus important ses sentiments il lui avoue être amoureux d'elle depuis le premier instant et pour toujours mais Kyoko croit qu'il essaie encore de la duper mais il insiste elle le croit pas il l'attrappe par les épaules et lui dit dans les yeux qu'il aime que elle Kyoko reste ébahis. Kozué rencontre Yotsuya dans le métro et lui dit que l'histoire de l'hotel c'est un malentendu Godai est aller payer la chambre à Akémi c'est tous. Kyoko revient à la résidence dans sa loge elle repense au parole de Godai elle s'assoit elle s'en veut pourquoi est t'elle si entêté. Godai arrive au cabaret et s'excuse auprès de Lioka pour le retard il avait quelque chose d'urgent a régler, Lioka lui dit qu'il a de la visite, Godai voit Kozué qui l'attender avec les enfants, pendant son travail Kozué est époustouflé de la façon qu'a Godai de s'occuper des enfants, il se dit qu'il doit tous éclaicir avec elle.

Pendant le trajet du retour Godai lui dit qu'il faut qu'ils parlent mais Kozué détourne la conversation mais il insiste tous à coup elle se met a pleurer, perplexe il décide de tous lui dire il tombe les genoux au sol et lui dit qu'il aime une autre femme il s'excuse de ne pas lui avoir dit avant Kozué s'essuie ses larmes et s'accroupit en face de Godai et lui demande si il l'aime vraiment et si ils vont faire leur vie ensemble il faut qu'elle sache il lui dit oui, finalement elle est rassuré car elle a accepté la demande en mariage de son ami lorsqu'elle la vu sortir de l'hotel avec Akémi, elle lui montre sa bague de fiançaille, elle est contente d'avoir eu cette conversation elle ne voulait pas rester sur un malentendu, Godai la regarde il est heureux pour elle, Kozué arrête un taxi avant de monter elle se retourne et lui demande comment elle est la femme qu'il aime alors qu'il va lui répondre Kozué lui dit qu'elle ne veut pas savoir finalement et lui dit au revoir. Dans le métro Godai se rappelle des paroles de Kozué "comment elle est la femme que tu aime" il se dit entre lui la femme que j'aime Kozué est très jalouse, se fait vite des idées, elle pleure pour un rien et s'énerve vite mais quand elle sourit, je suis le plus heureux des hommes.

Actualité

Rumiko Takahashi a remporté le grand prix du 46ème festival d'Angoulême le jeudi 24 janvier 2019. Elle a commencé sa carrière il y a 40 ans et a participé pour une part